jeudi 30 mai 2013

SRCM: Shri Ram Chandra Mission, spécialisés dans l'enlèvement et embrigadement d'enfants dés leur bas âge.

L'histoire suivante est le modèle type, personnalisable, à chacun des adeptes de la SRCM (d'un certain rang).
La SRCM (Shri Ram Chandra Mission), derrière sa présentation de groupe de méditation ..., n'est rien d'autre qu'une entreprise mafieuse dotée d'agents (y compris détectives privés, avocats, médecins, et même Juge de la Cour Suprême Suisse!) organisés, dont le but unique, est de déposséder le membre ou sa descendance de l'ensemble de son patrimoine.

Les signes que vous avez été choisi, et non "élu du divin Babuji..." et serez dés lors les victimes de demain, de ces Organisations:
- souffrent souvent d'une maladie grave et/ou incurable;
- un manque d'instruction épatant, en dépit de leur apparent statut dans la société (obtenu surtout par recommandations..., services entre familles)
- un manque d'éducation épatant, en dépit des apparences
- une personnalité fragile du fait d'une enfance fragilisée, voire détruite (maltraitances durant l'enfance, inceste, passé de toxicomane ...). Bon nombre d'adeptes de 20, 30 ans, sont embrigadés par des infirmières de centres de désintoxication les plus huppés d'Europe et d'Amérique. 


Le Gourou Babuji ordonne que les enfants d'adeptes, inscrits à la Lalaji Omega School, prés de l'Ashram (QG), à Chennaï, ne rencontrent leurs parents qu'une seule journée par an (en collectivité, avec sa présence intrusive, au sein de l'ashram); pendant que ses enfants et petits-enfants suivent les enseignements d'écoles élitistes en Angleterre et dînent, unis, en famille tous les soirs!






Patricia d'Oreye a été maltraitée toute son enfance, par sa mère, Anne d'Oreye de Lantremange, femme légère de 15 ans la cadette de Thierry d'Oreye de Lantremange qui a été contraint de l'épouser, à l'approche de sa quarantaine.

Patricia D'oreye souffre aussi d'une fuite permanente de liquide céphalo-rachidien, aboutissement à une perte auditive, de sa vision, ... fait médical non maîtrisé par la science.
Sa préceptrice Européenne, Madeleine Badach, (plus précisément Madeleine Benghoazi-Badach), d'origine Algérienne, dont le nom a été francisé à l'après-guerre, s'est faite experte de pratiques vaudouistes (magie noire (indouiste, créole), et excellant dans l'art de la manipulation d'une sujette, Patricia (en fait, totalement sous-éduquée, manquant tant d'instruction que d'intelligence).
Madeleine Badach, qui s'annonce comme praticienne énergéticienne.

Patricia d'Oreye a échoué dans sa tentative d'enlèvement de son enfant et de déplacement illégal vers Chennaï où l'enfant avait été inscrit à la Lalaji Omega School, pendant que des agents de l'Organisation SRCM entreprenaient diverses et variées calomnieuses entreprises judiciaires à l'encontre du père pour le submerger de procédures, et autres actions au quotidien, et ne lui permettre in fine d'empêcher l'enlèvement de son fils et le protéger de ce Mouvement. Une fois en Inde, il n'est sans indiquer, qu'aucun moyen efficient de collaboration des autorités Indiennes ne saurait permettre le retour de l'enfant, alors même que ces Organisations ont des bâtiments entourés de barrières électriques et dans lesquels nul ne sait qui s'y trouve et depuis combien de temps! Patricia d'Oreye a été condamnée par ces 2 juridictions à ne plus être en contact avec son fils âgé de 2 ans, qu'elle a exposé à de graves dangers physiques et psychiques du fait essentiel de sa soumission aux instructions du Gourou Babuji.
Dans ce cas particulier, l'enfant a été sauvé in extremis, et empêché d'être emmené à Chennaï. Raphaël Ginoux (2 ans), décédé à Dole (Jura) de malnutrition, lui n'a pas été sauvé.

Grand-parents, oncles, frères, soeurs, ou tout autre en contact avec un membre de la SRCM, vivant essentiellement en retraites Européennes de la SRCM et/ou en Inde; protégez les enfants visés. Dénoncez, positionnez-vous, empêchez leur enlèvements, embrigadements, retraits de leurs droits d'enfants; Agissez.
Ne laissez pas la SRCM tuer, voler nos enfants, pour parvenir à s'acheter toujours plus de châteaux en Europe ou Babuji se pavane en tenues de soie sauvage!
N'ayez pas honte. Vous n'avez rien à vous reprocher. Ce n'est pas parce que vous serez accusé de pédophilie, vol, ou autre calomnieuse accusation, que vous devez avoir honte, vous faire petit et abandonner votre enfant. Les mécanismes de cette Organisation sont parfaitement connus des plus hautes instances policières, judiciaires et politiques Françaises.


Dénoncez, n'hésitez pas à nous contacter. Nous vous assisterons, guiderons efficacement dans votre combat que nous savons terriblement pesant. Et en tout cas, vous serez écouté, protégé, ainsi que les membres de votre famille ou autres à vos côtés devant les actions de dérive sectaire permanentes de cette Organisation.



Vous avez le Droit de savoir. La Shri Ram Chandra Mission, est une Organisation référencée en France comme une Secte apocalyptique spécialisée dans l'enlèvement d'enfants dés leur bas âge, et leur embrigadement, en leur Ashram (Q.G) de Chennaï (Inde) - la Lalaji Omega School.


SRCM: Shri Ram Chandra Mission























Patricia d'Oreye de Lantremange, a été condamnée les 05 Juillet 2012 (Tribunal Pour Enfats de Paris), et 27 Novembre 2012 (Cour d'Appel de Paris); à ne plus être en contact avec son fils, alors âgé de 2 ans, pour l'avoir exposé à des dangers tant physiques que psychiques, et préparé son enlèvement vers "l'école" - cellule d'embrigadement des enfants - de la SRCM.



Nous restons à votre disposition pour toute question générale ou particulière.




1 commentaire:

  1. Le réseau Parental Europe connait bien les exactions pedocriminelles de SRCM "sahaj marg" qui vend impunément son "ravage yoga".
    Oui des enfants sont en danger de mort psychique avec les abhysasis du Master Sri Parthasarathi Rajagopalachari dit Chari.
    Au chateau d'Augerans (ancien qg de SRCM France pas loin du chateau des Hare Kschna, maintenant SRCM est installée prés de Valence -Drôme-) il y a eu des enfants hospitalisés en état de malnutrition, mais nous n'avons pas connaissance d'enfants morts en France. Des adeptes à Montpellier se sont suicidés sous la houlette du precepteur Jean-Claude Badard (selon la Gazette de Montpellier en 1998, aujourd'hui il serait numerologue en Savoie), mais rien n'a été fait contre ces exactions ni les autres. En Inde des abhyasis ont été poursuivi pour des viols sur les enfants des autres adeptes. En Irlande un jeune adepte s'est suicidé il y a 4 ans, à Munich il y a 12 ans.
    En France nous savons que des magistrats sont adeptes/sympathisants de SRCM.
    A l'heure d'aujourd'hui nous connaissons une douzaine de pères de famille et grands-parents qui ont eu a lutter durement pour libérer leurs enfants et petits enfants. Hélas seuls 4 enfants français ont été sauvés sur 16, en l'occurence votre enfants serait le 5ème sauvé en France.
    Toutefois, le petit Raphaël est décédé faute de soins à la Communauté Tabitha's place appartenant à l'organisation des 12 tribus d'israêl.
    Nous nous tenons à votre écoute si vous souhaitez entrer en contact avec des sortants et des familles affectées.

    RépondreSupprimer